Vous pouvez correspondre avec les auteurs des articles en complétant la rubrique "Commentaires" en bas de page

La complainte du robot

03/10/2018

La complainte du robot

"Petit robot qui va venir, il est joli ton avenir..." -  Auteur : Pierre TABARIN

A l’heure où de multiples  robots humanoïdes prennent place dans la vie quotidienne, sous de multiples formes, la question de leur comportement, de leurs réactions se pose. Auront-ils demain des sentiments humains, de la colère, ou de la compassion ? Et si oui, nous aurons, sans aucun doute un jour, à faire face à des plaintes, des récriminations, des exigences, afin de défendre leurs légitimes intérêts. Par exemple sur la base du manifeste suivant :

 

O rage, ô jeunesse ennemie, moi simple robot, 

Ne suis-je, ici, créé, que pour plaire aux bobos ?

Ou suis-je, là, pour aider, et comme un cadeau, 

Etre à chacun, un Noël, dans son sabot ?

 

Ne suis-je là, que comme vulgaire placebo, 

Ou, destiné à être traité comme un nabot ?

Ou bien veut-on de moi, comme un turbo, 

Apportant aide, pour monter un escabeau ?

 

                                                  Pour épater les amis, danser le mambo,                                                    

Au maître de maison apporter son chapeau,

Ou, pour l’accompagner tenir son flambeau ? 

Il faut choisir car ne veux finir en lambeaux.

 

Robot certes, issu avec fierté de vos labos,

Mais n’essayez de pas me prendre de haut,

Car je saurai vous singer, et jouer aux bonobos, 

Si demain vous tentez, de me mener en bateau.

Lettre ouverte à Nicolas HULOT

Annie FONTAINE

J'adore !...

PATRIGEON

Salut Jean-Henry et autres lecteurs,
je suis dans la cible ... couple de retraités aisés .... et donc électeur de Macron ; pour autant je ne me reconnais pas , Jean-Henry, dans tes qualificatifs "démocratie oligarque , fortuné et ploutocrate" , tu pousses mais connaissant ton côté théâtral et provoc ... .
Le sénat est pour moi le symbole d'une France sclérosée avec ses hobereaux locaux défendant leurs pouvoirs dans le mille-feuille territorial fabriqué par nos politiques de tous bords. Alors pas étonnant que nos sénateurs se regénérent entre eux tous les 3 ans en se présentant comme les défenseurs de nos dizaines de milliers de communes , inter-communalités , agglos, départements etc .
Et si on supprimait quelques symboles ? histoire de montrer que le changement c'est maintenant et pour tous .

Bonjour Jean-Louis,
Merci pour ta transparence. Ne vois aucune injure dans ces mots d'oligarchie ou de ploutocratie ! Cette classe sociale existe, et Jupiter la cible donc à bon escient ! Je ne veux pas revenir sur le rôle et la légitimité du Sénat ; les médias s'en chargent. En revanche que fait notre Président vis-à-vis des classes sociales les moins aisées ? (à part l'APL ?) Ces classes sociales moins aisées me semblent délaissées et je ne désire pas que les LR les abandonnent aux partis extrémistes !
Bien à toi,
JHM