Vous pouvez correspondre avec les auteurs des articles en complétant la rubrique "Commentaires" en bas de page

Contrôle fiscal : modes opératoires

10/05/2015

Contrôle fiscal : modes opératoires

De la façon de se comporter en cas de contrôle fiscal - Auteur : Boniface, chansonnier

Imposé fiscalement sur la plus haute tranche du barème des impôts sur le revenu, un chef d'entreprise est convoqué au centre des impôts pour répondre à des questions concernant sa situation fiscale.


Sa femme lui conseille de porter des vêtements troués et des chaussures usées.
-
« Laisse-leur penser que tu n’as pas forcément les moyens et que tu es pauvre ! »


Fort de ce conseil, il demande ensuite à son avocat comment il doit se vêtir :
-
«Ne vous laissez pas intimider ! Portez votre plus beau costume, la plus belle de vos cravates et vos plus belles chaussures !»


Notre homme est bien embarrassé. Avec tous ces conseils, il ne sait toujours pas comment s'habiller. En désespoir de cause, il va voir son psychologue. Il lui expose son cas, et lui fait part de l’avis de sa femme et de son avocat ; puis il lui demande ce qu'il doit faire.

 

Le "psy" lui raconte alors cette histoire :


Une femme, sur le point de se marier, demande à sa mère ce qu'elle doit porter pour sa nuit de noce.

- «Porte une longue chemise de nuit de flanelle qui ferme jusqu'au cou, lui répond-elle.» 


Mais lorsque la future mariée pose la même question à sa meilleure amie, celle-ci lui répond :

-  «Porte ta nuisette la plus sexy, celle avec un décolleté jusqu'au nombril ! ».


Le chef d'entreprise interrompt son "psy" :
- «Qu'est-ce que tout cela a à voir avec les impôts que je dois payer ? »


Le "psy" hoche lentement la tête et avec l’air le plus résigné qui soit lui dit

- « Quels que soient les vêtements qu'elle porte, elle passera de toute façon à la casserole...! » 


Boniface, chansonnier

Le 19/10/2015

BREL, Jacques Amourettes politiciennes et petits copains

Annie FONTAINE

J'adore !...

PATRIGEON

Salut Jean-Henry et autres lecteurs,
je suis dans la cible ... couple de retraités aisés .... et donc électeur de Macron ; pour autant je ne me reconnais pas , Jean-Henry, dans tes qualificatifs "démocratie oligarque , fortuné et ploutocrate" , tu pousses mais connaissant ton côté théâtral et provoc ... .
Le sénat est pour moi le symbole d'une France sclérosée avec ses hobereaux locaux défendant leurs pouvoirs dans le mille-feuille territorial fabriqué par nos politiques de tous bords. Alors pas étonnant que nos sénateurs se regénérent entre eux tous les 3 ans en se présentant comme les défenseurs de nos dizaines de milliers de communes , inter-communalités , agglos, départements etc .
Et si on supprimait quelques symboles ? histoire de montrer que le changement c'est maintenant et pour tous .

Bonjour Jean-Louis,
Merci pour ta transparence. Ne vois aucune injure dans ces mots d'oligarchie ou de ploutocratie ! Cette classe sociale existe, et Jupiter la cible donc à bon escient ! Je ne veux pas revenir sur le rôle et la légitimité du Sénat ; les médias s'en chargent. En revanche que fait notre Président vis-à-vis des classes sociales les moins aisées ? (à part l'APL ?) Ces classes sociales moins aisées me semblent délaissées et je ne désire pas que les LR les abandonnent aux partis extrémistes !
Bien à toi,
JHM