Vous pouvez correspondre avec les auteurs des articles en complétant la rubrique "Commentaires" en bas de page

Lettre ouverte à Marion

13/12/2015

Lettre ouverte à Marion

Quand une jeune femme de 26 ans énonce des inepties - Auteur : Jean-Henry Maisonneuve

Chère Marion, 

 

J’ai quelques petites choses à te dire. Tu as déclaré le mois dernier vouloir couper les subventions au planning familial, si tu étais élue. Au-delà d'une idéologie qui, cela va sans dire, est radicalement opposée à celle que je partage, ton discours se contredit en lui-même.

 

Reprenons, si tu le veux bien, la raison qui te pousse à vouloir exprimer une telle ineptie.

 

Au-delà de la ridicule accusation que tu portes à l’endroit des plannings familiaux - qui seraient selon toi sous la coupe de "quotas" d'IVG à accomplir -, ton argument de fond est, somme toute, bien incompréhensible. Tu voudrais faire baisser le nombre d'avortements.

 

Mais comment, selon toi, peut-on faire baisser le nombre d'avortements ? Personnellement, j’ai une petite idée: par de la prévention et un accès facilité à la contraception. Or, qui s'attelle à ces tâches ? Et bien justement, le planning familial !

 

Le planning familial, contrairement à ce que tu penses, n'effectue pas que des interruptions volontaires de grossesse. Le planning familial, ce sont des centaines de milliers de femmes et d'hommes aidés chaque année. Ce sont des IVG effectuées dans des conditions médicales sécurisées, mais aussi des milliers de prescriptions de pilules contraceptives par an. Des poses d'implants, de DIU (Dispositif intra utérin). Des tests de grossesse, des échographies et des suivis de maternité. Des tests de dépistage de maladies et d'infections sexuellement transmissibles.

 

Mais plus que tout, le planning familial, c'est un lieu d'écoute, de prévention et d'information. C'est un lieu où les jeunes peuvent parler librement, bénéficier de consultations gynécologiques qu'ils n'osent pas demander à leurs parents. C’est le lieu où les femmes qui élèvent des enfants seules, catégorie de population que tu prétends défendre, trouvent aide et réconfort. C'est donc cela ta solution ? Couper des aides à une association permettant aux gens, quels qu'ils soient, de contrôler leur corps et leur sexualité?

 

Le planning familial n'a rien d'une association politique. Avant tout, il offre un accès à des droits fondamentaux. Ces droits n'ont aucune couleur politique. Pour ta gouverne, ils sont même inscrits dans notre Constitution. Sur ce même principe, tu rejettes avec force toute subvention aux associations LGBTQ+ (communauté homosexuelle, bisexuelle, transgenre ou queer). Encore une fois, ce n'est pas le gouvernement actuel que tu pénaliserais, mais des personnes dont ces associations protègent les droits.

 

Tes propos ne sont que le reflet du mépris que ton parti affiche à l'égard des femmes et des personnes opprimées. 

 

C'est ce même mépris que l'on retrouve dans tes discours culpabilisants contre d'imaginaires "femmes irresponsables" et qu'il faudrait éduquer. Tu fais honte, Marion, à tous les militants qui se sont battus pour le droit des femmes, sans relâche depuis plus d'un siècle, pour que les femmes puissent être maîtresses de leurs décisions.

 

Tu es une jeune femme de 26 ans, toi-même mère d’une petite Olympe, et quoique tu sois certainement conseillée par des experts en la matière, je mets tes propos hors temps sous le couvert de ton ignorance juvénile et de ta découverte à venir de la vraie vie.

 

En te souhaitant de réfléchir par deux fois dans le futur, sans t’emballer sous le feu des projecteurs des chaînes de télévision, reçois, Marion, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Jean-Henry MAISONNEUVE

Directeur de rédaction

14/12/2015

Vive l'Hiver ! Je suis Paris

Annie FONTAINE

J'adore !...

PATRIGEON

Salut Jean-Henry et autres lecteurs,
je suis dans la cible ... couple de retraités aisés .... et donc électeur de Macron ; pour autant je ne me reconnais pas , Jean-Henry, dans tes qualificatifs "démocratie oligarque , fortuné et ploutocrate" , tu pousses mais connaissant ton côté théâtral et provoc ... .
Le sénat est pour moi le symbole d'une France sclérosée avec ses hobereaux locaux défendant leurs pouvoirs dans le mille-feuille territorial fabriqué par nos politiques de tous bords. Alors pas étonnant que nos sénateurs se regénérent entre eux tous les 3 ans en se présentant comme les défenseurs de nos dizaines de milliers de communes , inter-communalités , agglos, départements etc .
Et si on supprimait quelques symboles ? histoire de montrer que le changement c'est maintenant et pour tous .

Bonjour Jean-Louis,
Merci pour ta transparence. Ne vois aucune injure dans ces mots d'oligarchie ou de ploutocratie ! Cette classe sociale existe, et Jupiter la cible donc à bon escient ! Je ne veux pas revenir sur le rôle et la légitimité du Sénat ; les médias s'en chargent. En revanche que fait notre Président vis-à-vis des classes sociales les moins aisées ? (à part l'APL ?) Ces classes sociales moins aisées me semblent délaissées et je ne désire pas que les LR les abandonnent aux partis extrémistes !
Bien à toi,
JHM