Vous pouvez correspondre avec les auteurs des articles en complétant la rubrique "Commentaires" en bas de page

Réponse aux réactions du billet de Pierre DERUBY - La Terre en partage

10/02/2016

Chaîne de réactions - Réponse de Pierre DERUBY 

Je ne m’attendais pas à être interpellé de la sorte pour ce billet. Mais puisque je le suis, je réponds en évitant toute polémique, car je n’ai aucun goût pour cet exercice. Ceci dit, j’admets bien volontiers que d’autres puissent y trouver du plaisir.

 

Je m’en tiens aux deux points les plus saillants de la réaction :

Suis-je naïf d’apprécier les productions de Jacques Perrin ? Et ceux qui partagent ce sentiment sont-ils tous des béats, incultes et fainéants, qui consomment sans réfléchir (pour reprendre les termes employés) ?

A chacun son opinion. Celle que j’ai lue me semble d’une grande sévérité, et je me demande si, dans ce cas précis, les paroles n’ont pas dépassé la pensée de celui qui les a émises.

 

Faut-il diminuer puis supprimer la consommation de viande ?

Diminuer, le billet le suggère, supprimer, où est-ce dit ? Depuis 30 ans, alors que la consommation de viande a explosé, le nombre de personnes sous-alimentées a doublé. Pour produire 1 kg de viande, il faut la même surface que pour produire 200 kg de tomates ou 160 kg de pommes de terre. Il n’est donc pas illégitime de penser qu’il peut y avoir des alternatives partielles à la situation actuelle.

 

Quant au problème argentin, j’emprunte à Mathieu Ricard la réponse suivante : « La légitimité d’une activité ne se juge pas à l’aune des profits qu’elle engendre et des emplois qu’elle peut créer, sinon les trafiquants d’armes et de drogue pourraient eux aussi revendiquer le droit de poursuivre leur commerce ».

 

Au fait, je lis réactionS. A l’heure où je réponds, je n’en ai lu qu’une.

 

Pierre DERUBY

Le 11/02/2016

 

Réponse complémentaire du 18/02/2016

Sur le thème de la consommation de viande, France 5 a diffusé mardi 16/2 un document débat intitule : un monde sans viande. Je le recommande à tous ceux que le sujet intéresse. Il est visible en utilisant le replat Pluzz.


REFORME DE L'ORTHOGRAPHE Unforgettable Nat King Cole

Annie FONTAINE

J'adore !...

PATRIGEON

Salut Jean-Henry et autres lecteurs,
je suis dans la cible ... couple de retraités aisés .... et donc électeur de Macron ; pour autant je ne me reconnais pas , Jean-Henry, dans tes qualificatifs "démocratie oligarque , fortuné et ploutocrate" , tu pousses mais connaissant ton côté théâtral et provoc ... .
Le sénat est pour moi le symbole d'une France sclérosée avec ses hobereaux locaux défendant leurs pouvoirs dans le mille-feuille territorial fabriqué par nos politiques de tous bords. Alors pas étonnant que nos sénateurs se regénérent entre eux tous les 3 ans en se présentant comme les défenseurs de nos dizaines de milliers de communes , inter-communalités , agglos, départements etc .
Et si on supprimait quelques symboles ? histoire de montrer que le changement c'est maintenant et pour tous .

Bonjour Jean-Louis,
Merci pour ta transparence. Ne vois aucune injure dans ces mots d'oligarchie ou de ploutocratie ! Cette classe sociale existe, et Jupiter la cible donc à bon escient ! Je ne veux pas revenir sur le rôle et la légitimité du Sénat ; les médias s'en chargent. En revanche que fait notre Président vis-à-vis des classes sociales les moins aisées ? (à part l'APL ?) Ces classes sociales moins aisées me semblent délaissées et je ne désire pas que les LR les abandonnent aux partis extrémistes !
Bien à toi,
JHM