Vous pouvez correspondre avec les auteurs des articles en complétant la rubrique "Commentaires" en bas de page

PANEM ET CIRCENSES

15/06/2016

PANEM ET CIRCENSES

Du pain, des jeux, du foot et tout le toutim ! - Auteur : Boniface le Chansonnier 

Laissez vous aller à imaginer cette scène …  Nous sommes en l’an 63, à Rome. Le gars Néron, Empereur de métier, se balade avec son premier conseiller et scribe Epaphrodite. Ça discute dur…

 

Néron : « Ce peuple commence vraiment à me prendre le chou avec ses exigences ! Qu’est-ce que ça veut dire ? Qui c’est le patron ? C’est la plèbe ou c’est moi ?

 

Epaphrodite : Je comprends votre irritation, votre Altesse ! Pour les calmer, il faudrait  un signe qui vienne de vous !


Néron : Un signe ? Mais pourquoi, donc ?

 

Epaphrodite : Pour les rassurer, les calmer… en attendant que le temps fasse son effet et qu’ils oublient toutes les réformes que vous voulez instituer !


Néron : Mais ces réformes sont utiles à Rome ! Et ces « chrétiens », comme ils se dénomment eux-mêmes, tu as vu comment ils manifestent dans les rues de Rome ! Rome devient un vrai Capharnaüm !  C’est insupportable ! La plèbe d’un côté, les chrétiens de l’autre… Pour me prendre le chou ceux-là, ils me prennent le chou !

 

Epaphrodite : Pour les chrétiens, j’ai peut-être une idée…

 

Néron : Du genre ?

 

Epaphrodite : Il faudrait faire en sorte que la population de Rome les rejette et les chasse définitivement !

 

Néron : Comment faire ?

 

Epaphrodite : En les accusant de quelque chose d’affreux, du genre… un incendie qui ferait des ravages…

 

Néron : Pas bête ! Et pour la plèbe, comment faire ?

 

Epaphrodite : Organisons des jeux au Colisée et distribuons quelques repas dans les quartiers les plus pauvres de Rome…

 

Néron : Très bonne idée, mon bon Epaphrodite ; tout cela va les calmer et en même temps en effrayer certains !... »

 

Revenons maintenant en 2016, en France.  Deux ministres de la République se baladent et ça discute dur !

 

Ministre 1 : « Ces Français commencent vraiment à me prendre le chou avec leurs exigences ! Qu’est-ce que ça veut dire ? Qui c’est le patron ? C’est eux ou c’est nous ?

 

Ministre 2 : Mon cher Ami, je comprends votre irritation ! Mais pour les calmer, il faudrait un signe, qui vienne de nous !

 

Ministre 1 : Un signe ? Mais pourquoi, donc ?

 

Ministre 2 : Pour les rassurer, les calmer… en attendant que le temps fasse son effet et qu’ils oublient toutes les réformes que nous voulons instaurer !

 

Ministre 1 : Mais ces réformes sont utiles à la France ! Et cette CGT, tu as vu comment elle manifeste et bloque gares, raffineries et aéroports ! La France devient un vrai Capharnaüm ! C’est insupportable ! La CGT d’un côté, les manifestants non-CGT de l’autre, sans compter l’état d’urgence ! …

 

Ministre 2 : Pour la CGT, j’ai peut-être une idée…

 

Ministre 1 : Du genre ?

 

Ministre 2 : Il faudrait faire en sorte que la population française la rejette !

 

Ministre 1 : Comment faire ?

 

Ministre 2 : On va leur faire des concessions pour la SNCF et la RATP, mais en leur demandant de bloquer encore un peu quelques raffineries et de faire en sorte de lancer quelques grèves : pilotes d’Air France, éboueurs et déchetteries…pour le principe !

 

Ministre 1 : Pas bête ! Et pour les autres qui ne sont pas de la CGT et qui ne veulent toujours pas de la Loi Travail… Comment faire ?

 

Ministre 2 : Malgré l’état d’urgence, continuons à accueillir l’EURO du football et annonçons le maintien de quelques allocations sociales pour les plus démunis…

 

Ministre 1 : Très bonne idée, cher Ami ! Tout cela va les calmer et avec le temps et les congés d’été qui arrivent, ils oublieront !... » 


Boniface le Chansonnier,

le 16/06/2016

Brexit ou pas Brexit Loi du nombre mensongère

Annie FONTAINE

J'adore !...

PATRIGEON

Salut Jean-Henry et autres lecteurs,
je suis dans la cible ... couple de retraités aisés .... et donc électeur de Macron ; pour autant je ne me reconnais pas , Jean-Henry, dans tes qualificatifs "démocratie oligarque , fortuné et ploutocrate" , tu pousses mais connaissant ton côté théâtral et provoc ... .
Le sénat est pour moi le symbole d'une France sclérosée avec ses hobereaux locaux défendant leurs pouvoirs dans le mille-feuille territorial fabriqué par nos politiques de tous bords. Alors pas étonnant que nos sénateurs se regénérent entre eux tous les 3 ans en se présentant comme les défenseurs de nos dizaines de milliers de communes , inter-communalités , agglos, départements etc .
Et si on supprimait quelques symboles ? histoire de montrer que le changement c'est maintenant et pour tous .

Bonjour Jean-Louis,
Merci pour ta transparence. Ne vois aucune injure dans ces mots d'oligarchie ou de ploutocratie ! Cette classe sociale existe, et Jupiter la cible donc à bon escient ! Je ne veux pas revenir sur le rôle et la légitimité du Sénat ; les médias s'en chargent. En revanche que fait notre Président vis-à-vis des classes sociales les moins aisées ? (à part l'APL ?) Ces classes sociales moins aisées me semblent délaissées et je ne désire pas que les LR les abandonnent aux partis extrémistes !
Bien à toi,
JHM